28/09/2015

Essai linogravure

Comme vous le savez, je commence enfin à proposer quelques articles de textiles imprimés à la main en boutique. Le motif que je vous présente est archi vu sur mes pages, mais j'affectionne les housses créées avec celui-ci, celle présentée ci-dessous est partie rapidement ! 


Mais comme il est looooooong d'imprimer ceci avec un seul tampon de 3cmx3cm !! Encrer entre chaque applications, gérer la pression etc... J'ai donc souhaité tenter la linogravure afin de réaliser dans un temps un peu plus court l'impression de ces articles.

J'ai donc investi dans le matériel nécessaire. À ma grande déception, tout n'est pas arrivé en bon état, mais j'ai été bien heureusement  très vite dédommagée.


J'ai commencé par imprimer mon motif sur la plaque de lino à l'aide de mon tampon et de l'encre Tsukineko...


...et ai ensuite passé pas mal de temps à graver. J'ai utilisé un plateau afin de maintenir ma plaque. J'ai vraiment adoré graver ce matériau, je pense n'avoir jamais été aussi zen qu'en abordant cette nouvelle technique malgré quelques coups de gouges malvenus sur le dessin mais aussi dans ma main gauche ! Le matériau étant très ferme et la gouge très fine, j'ai dû mettre un pansement sur mon index afin d'éviter d'avoir le bout du doigt endolori ou insensible à force d'exercer une pression quasi continue sur les instruments.


Une fois ma plaque terminée, j'ai encré sommairement sa surface afin de voir les parties à corriger.


J'en ai profité pour tenter l'impression sur papier en posant ma feuille sur la plaque de lino et en exerçant la pression avec un rouleau à pâtisserie... Une technique bien vite abandonnée ! 


Enfin, j'ai commencé mes tests d'impressions sur feuilles et tissus avec l'encre spéciale pour lino. Quelle belle encre, bien épaisse ! J'ai vite constaté que j'avais bien trop tartiné mes motifs avec celle-ci. J'ai tout d'abord posé le morceau de tissu sur la plaque encrée, mauvaise idée. La meilleure technique dans le cas présent pour obtenir l'impression la plus nette est d'appliquer la plaque de lino sur la surface du tissu comme je le fais habituellement avec les tampons.


En bref, le résultat n'est pas à la hauteur de mes espérances mais j'ai pu noter les erreurs à ne pas commette. La prochaine plaque sera sur un tout autre thème, une scène de vie, un être, une plante....je ne sais pas encore, mais le résultat sera bien meilleur j'en suis convaincue, et quand bien même il ne le serait pas, je me serai encore une fois beaucoup amusée !


10 commentaires:

  1. mais alors, la housse de coussin vendue, elle est faite avec le petit tampon ou avec la grande plaque de lino?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La housse présentée a été faite au tampon et non en impression de lino.

      Supprimer
  2. Quel patience !! Moi la Lino , je trouve ça trop dangereux et fastidieux ! :))) bravo pour toutes ces idées !

    RépondreSupprimer
  3. C'est tout un art d'encrer le lino !! L'encre joue aussi pas mal sur les gros pâtés dans les détails. Avec l'encre à l'eau il faut une fine couche. J'ai lu quelque part que le bruit du rouleau sur ta plaque (de verre c'est bien) où mettre l'encre doit faire le bruit du pneu de vélo sur asphalte mouillé, et non le bruit de la roue de camion sur asphalte mouillé. Et effectivement la différence de bruit joue sur la quantité d'encre et la qualité d'impression. Hier j'ai gravé ma plaque de lino après avoir gravé les plaques de bois, le lino me paraissait tout "tendre" :) Comme quoi tout dépend de ce qu'on a fait avant :) Peut-être qu'un motif plus petit (ensemble de 3x3 motifs) aurait permis une impression plus facile ? ta plaque me paraissait grande. Bons essais si tu continues dans cette lancée, c'est vraiment chouette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est de l'encre à base d'eau, j'ai constaté trop tard que mon rouleau était bien trop encré et qu'effectivement une fine couche suffisait. Je retiens le conseil sur la sonorité, j'aime beaucoup !! Je vais continuer, j'aime vraiment énormément ce support !

      Supprimer
    2. Bon.. j'ai bien une petite idée sur le livre où tu as lu ça Fabienne ;-) Pour ma part, sur textile, j'utilise plutôt de la mousse pour encrer. Bon courage, Aurélie, pour la suite des essais :-)

      Supprimer
    3. J'ai effectivement retrouvé cela dans un chouette livre hier soir !!! Merci pour les encouragements Marie !

      Supprimer
  4. Je trouve ton idée excellente. La plaque de lino est déjà superbement bien gravé, je trouve le lino dur, alors je te dis BRAVO! Dommage pour l'encrage mais avec le bleu c'était déjà pas si mal, je suis sûre, moi aussi, que la prochaine sera mieux! Comme on dit c'est gravant/encrant qu'on devient "graveuse/encreuse" lol !!! J'ai beaucoup aimé ton article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil, je compte bien continuer l'entrainement, il me faut boucler trois commandes personnalisées et je m'y remets au plus vite !

      Supprimer